Les Français et l’advertpayment : l’étude exclusive de 366

Par la Réclame le 25/09/2017

Article sponsorisé

Souvent jugée intrusive, parfois identifiée comme hors contexte ou hors cible, la publicité en ligne perd en popularité. Résultat, une montée de l’adblocking et des Français qui plébiscitent les publicités fixes face aux publicités plus interactives comme les vidéos. Pourtant, une nouvelle solution publicitaire pourrait apparaître comme le sésame réconciliant les internautes avec la publicité en ligne : l’advertpayment.

L’advertpayment offre la possibilité aux internautes d’accéder à un contenu réservé en visionnant une vidéo publicitaire de leur choix. Une publicité ainsi choisie, perçue de ce fait comme non intrusive et qui va générer une attention publicitaire bien supérieure à la moyenne.

Quel est le rapport des Français avec la publicité vidéo en ligne ? Sont-ils prêts à offrir leur attention publicitaire pour accéder à un contenu ? Les internautes déjà exposés plébiscitent-ils cette solution ? Quel type de publicité pour une campagne optimisée en advertpayment ? L’étude #ADVERTPAYMENT FOCUS, réalisée par 366, la régie de la PQR, et Kantar TNS auprès de 3400 internautes, décrypte ce nouveau mode de monétisation du contenu.

Early bird !

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous venez de découvrir le principe de l’advertpayment ainsi que l’offre #ADPAY. En fin d’article, vous pourrez accéder à l’ensemble des résultats et télécharger l’étude complète.

La vidéo en ligne, un usage bien ancré

72% des internautes se souviennent avoir été exposés à une publicité vidéo en ligne. Un souvenir encore plus marqué chez les hommes de moins de 35 ans (83%) et les CSP+ (81%). Un format puissant, qui doit être capable de respecter l’expérience utilisateur pour convaincre l’audience de regarder la vidéo dans son intégralité.

etude-advertpayment-366-3

Interrogés sur le positionnement idéal d’une publicité vidéo en ligne, les internautes préfèrent sans surprise les emplacements moins intrusifs, leur permettant de bénéficier d’une lecture complète et sans coupure de leur contenu : avant une vidéo, ou au-dessus ou sur le côté d’un site web.

La vidéo en ligne est un format qui se doit également d’être court, avec une durée idéale de 15 secondes pour plus de 3 Français sur 4. Un chiffre qui diminue en contexte d’advertpayment (-9 points pour 15 secondes).

etude-advertpayment-366-7

Bienvenue dans l’ère de la publicité choisie

Encore récent, l’advertpayment est un modèle publicitaire qui s’installe progressivement dans le paysage publicitaire français, avec près de la moitié des Français (47%) en connaissant déjà le principe. Un chiffre qui grimpe jusqu’à 56% chez les CSP+ et les hommes de moins de 50 ans.

C’est également une solution qui remporte la préférence de 87% des internautes par rapport aux autres modèles publicitaires. Un score très positif, qui s’explique notamment par la perception des Français des bénéfices de l’advertpayment : une solution jugée respectueuse, économique et utile par plus de 70% d’entre eux.

etude-advertpayment-366-4

Côté utilisation, 30% des internautes ont déjà fait le choix de l’advertpayment pour accéder à un contenu réservé. Un taux plus élevé chez les CSP+ (38%), et qui atteint jusqu’à 40% chez les hommes de moins de 35 ans.

etude-advertpayment-366-2

Quel type de publicité en advertpayment ?

Toutes les publicités ont-elles leur place en advertpayment ? Ce contexte de publicité choisie génère-t-il de nouvelles envies auprès des internautes ?

Dans le cadre de la publicité vidéo en ligne, trois éléments ont été cités par les internautes comme ingrédients d’une publicité vidéo réussie : elle doit fournir des informations précises sur les produits, proposer des bonnes affaires et inclure du rythme ou de la musique (respectivement 45%, 40% et 38% des répondants).

L’attente d’information reste au cœur des préoccupations publicitaires des internautes dans tous les contextes, puisqu’en advertpayment, ce sont les publicités apportant de l’information qui sont les plus plébiscités avec 36% des répondants. L’humour prend la seconde place avec 35% des internautes, loin devant le voyage ou la réflexion (13% et 7%). Des préférences également intéressantes à observer par cible : l’information par exemple, premier critère cité par l’ensemble des répondants, est pourtant le plus clivant : 40% des hommes contre 27% des 18-34 ans.

etude-advertpayment-366-5

La pertinence de la publicité vidéo délivrée est également une des préoccupations des internautes. Ils sont 38% à souhaiter des publicités adaptées à leurs centres d’intérêt, et 31% à vouloir une adaptation de la publicité au contenu du site qu’ils consultent. Des chiffres nuancés selon les cibles, et selon les régions, avec parfois 5 points d’écarts entre deux endroits du territoire.

etude-advertpayment-366-6

Découvrez l’ensemble des résultats de l’étude #ADVERTPAYMENT FOCUS :

Téléchargez l’étude complète

 

#ADPAY, l’offre d’advertpayment de 366

L’advdertpayment est déjà disponible chez 366, sur l’ensemble des sites de presse quotidienne régionale. #ADPAY, c’est la première offre d’advertpayment dans l’univers des médias en France, le fruit de la rencontre entre l’expertise média de 366 et la technologie ViewPay. Une expérience de lecture optimisée et respectueuse pour les internautes, et un maximum d’efficacité pour les annonceurs avec notamment une facturation des vidéos vues à 100%. Une façon smart de générer un engagement puissant, choisi et approuvé par l’internaute.

Découvrez #ADPAY


Article sponsorisé

News Scan Book

TOP COM Consumer 2018
Création des sites du groupe AccorHotels

1

2

3

4

5

Précédent Suivant