Adidas s’en prend aux haters

Par Ludivine D. le 20/01/2015

Comment changer de ton tout en parlant aux internautes ? En s’adressant à ceux que tout le monde évite : les haters.

Un succès médiatique n’existe sans controverse. Une brèche dans laquelle s’engouffrent les haters, ces anonymes ou non qui prennent en grippe un sujet ou une personne. Internet leur permettant d’exprimer sans relâche leur désaccord. Alors que les marques cherchent généralement à être aimées, Adidas prend le contrepied et se place du côté des mal aimés, celui des victimes des haters.

À grands renforts de hashtags et de footballeurs controversés, cette réalisation explique pourquoi Suárez, Bale, James Rodriguez et Benzema sont abominés. Parce qu’ils réussissent, parce qu’ils sont les meilleurs de leur ville, de leur club, de leur pays… Et Adidas connait ô combien ce sentiment d’être mal aimé. Car jalousé.

Adidas transpose l’expression « There will be blood » (il va y avoir du sang… voire du sport) en « There will be haters » grâce à une rédaction particulièrement incisive et rythmée. Un pas vers la netculture dont l’objectif rester tout de même de faire des chaussures Adidas les meilleures « shiny new boots » du monde. Haters gonna hate !

Crédits

  • Annonceur :
  • Type de produit :
  • Date : janvier 2015

News Scan Book

Okay relève tous vos défis
La nouvelle identité de Vizeum

1

2

3

4

5

Précédent Suivant