Un détournement de l’application Tinder pour lutter contre le trafic sexuel

Par Laura D. le 06/11/2014

Les app mobiles populaires deviennent-elles des supports de communication incontournables pour être entendu ?

En Irlande, l’association Immigrant Council of Ireland qui lutte pour les droits des immigrants, a imaginé une campagne digitale originale avec l’agence eightytwenty. Cette campagne qui alerte sur la réalité du trafic sexuel, a été ingénieusement diffusée sur Tinder.

Au vue de l’explosion de son trafic, cette app mobile destinée à la rencontre amoureuse est devenu un support de choix pour les annonceurs, comme pour les agences. Marcel avait d’ailleurs utilisé ce réseau pour présenter ses voeux en début d’année.

Ici, les utilisateurs de l’app sont séduits par le profil de jeunes femmes aguicheuses… qui se révèlent être mineure, battue, ou prostituée de force. Ces faux profils sont complétés par des photos explicites et une promotion de la campagne, avec des slogans faisant référence au fonctionnement même de l’application.

 

tinder2

 

tinder3

 

tinder1

Crédits





News Scan Book

Une nouvelle voie pour les marques enseignes
Le Puy du Fou s’exporte en Espagne

1

2

3

4

5

Précédent Suivant