La Réclame Logo

Flyvertising : l’esclavagisme de mouches publicitaires

Par Nono il y a 5 ans

Non, cette mouche n'est pas à vendre : elle distribue des flyers

Non, cette mouche n'est pas à vendre : elle distribue des flyers

Pour se faire remarquer lors du Frankfurt Book Fair et attirer les allers et venues sur son stand, l’éditeur Eichborn a eu une idée originale : accrocher des flyers à des mouches, et les faire ainsi voler dans tout le salon allemand.

L’opération confiée à l’agence Jung von Matt est novatrice : c’est la première fois au monde que l’on utilise des mouches pour vehiculer un message promotionnel. Le poids de l’installation a été calculé de manière à obliger la mouche, épuisée, à redescendre fréquemment et se poser sur les visiteurs interloqués.

Au total, plus de 200 mouches ont été ainsi attelées avec un fil de cire, prévu pour se casser au bout de quelques heures, libérant ainsi l’insecte de sa tâche bénévole. Les responsables de cette opération affirment qu’aucune mouche n’a été maltraitée ou tuée pendant l’opération, qui porte déjà l’appellation « fly-vertising ».

Et bien chez Blogopub, nous restons sceptiques sur la question : c’est vrai que les mouches ne sont pas des animaux de compagnie, cependant, j’ai du mal a penser que ces petites bêtes ne soient pas completement paniquées avec ce fardeau. Cela revient à contempler la souffrance d’une petite bête, et ça, ce n’est pas très moral !

L’esclavagisme des mouches : la vidéo des porteuses de flyers

Les mouches porteuses de flyers : les photos

Qu'est ce que j'ai sur l'épaule ?

Qu'est ce que j'ai sur l'épaule ?


Petite mouche, prend son envol... Mais non, elle est déjà morte !

Petite mouche, prend son envol... Mais non, elle est déjà morte !

La mouche, esclave de l'éditeur allemand Eichborn

La mouche, esclave de l'éditeur allemand Eichborn

Commentaires