SydneyOperaHouse-800x449

L’opéra de Sydney se refait une beauté

Craft Par Sarah G. il y a 14 mois

Une nouvelle identité visuelle pour un monument qui n'a pas pris une ride.

L’Opéra de Sydney fêtera bientôt ses 60 ans. En effet, en 1957 l’architecte danois Jørn Utzon remporte le concours international et se voit confier la construction de ce qui deviendra un des monuments les plus visités au monde. Ce bâtiment si iconique ne laisse personne indifférent, certains y voient les voiles d’un voilier, d’autres un coquillage, mais tout le monde s’accorde à saluer son incroyable performance acoustique. Mais que faire lorsque le bâtiment est considéré comme plus important que l’institution culturelle qu’il renferme ? La était tout l’enjeu du rebranding de l’Opéra de Sydney confié à l’agence de design Interbrand Australia.

Motion design

Pour ce vaste projet, Interbrand s’entoure du studio Collider, spécialiste en matière de motion design et du studio Laurenz Brunner pour la typographie. Tous réunis, ils mettent en place « Shifting Perspectives », la nouvelle identité visuelle de l’opéra. Si le logo est inchangé, tout le reste fait peau neuve. La charte graphique n’est pas une adaptation directe de la forme du bâtiment, mais s’inspire de son architecture. L’architecte Utzon a imaginé l’opéra en suivant le courant évolutionniste qui voit l’architecture comme un organisme biologique qui « évolue ». La nouvelle charte graphique reprend bien ce principe en animant des formes, en les faisant apparaitre et disparaitre d’une manière très organique et contemporaine.

forme-opera-sydney

SydneyOperaHouse-1

SydneyOperaHouse-2

SydneyOperaHouse-3

 

Typographie

La typographie nommée Utzon en l’honneur de l’architecte est réalisée par Laurenz Brunner lui-même, le père de l’Akkurat ou encore du Circular. Là encore, nous retrouvons une référence flagrante aux courbes du bâtiment. Grâce à un jeu en 3 dimensions, des ombres et des volumes apparaissent dans ce qui semble devenir une « lettre-objet ». Comme cette typographie n’est qu’un dessin vectoriel, un plug-in Indesign a même été pensé pour pouvoir l’appliquer sur n’importe quel texte. De plus, l’impression 3D permet à cette typographie d’être appliquée à la signalétique complète de l’opéra.

SydneyOperaHouse-9

SydneyOperaHouse-5

SydneyOperaHouse-6

SydneyOperaHouse-7

SydneyOperaHouse-8

SydneyOperaHouse-4

type-opera-sydney

 

Communication

Contrairement au monument et à la typographie monochrome, le reste de la communication mise en place est festive et colorée à l’image de la programmation du lieu. La charte graphique se base sur les couleurs des grandes tapisseries créées par Utzon et Le Corbusier présentes à l’intérieur de l’opéra. L’ensemble du travail de ces 3 studios s’inscrit de manière très cohérente et intelligente dans ce que représente l’Opéra de Sydney. Une descendance graphique que Jørn Utzon n’aurait pas renié ?

SydneyOperaHouse-10

SydneyOperaHouse-11

SydneyOperaHouse-12

SydneyOperaHouse-13

SydneyOperaHouse-14

SydneyOperaHouse-15

SydneyOperaHouse-16

Publicité

Crédits

Commentaires

Publicité

Publicité

News agences

Vivescia, le digital global native

Vivescia, le digital global native

Agence : belazar

Communiqué

Les yachts Prestige

Les yachts Prestige

Agence : Les Poupées Russes

Réalisation