Un match de qualification piraté en direct par une campagne publicitaire

Par Anna L. le 20/09/2016

Carton rouge pour la maltraitance.

Le Pérou est détenteur d’un bien triste record, 71,5 % des femmes souffrent de violence conjugale. Pour lutter contre ce fléau, la chaîne de télévision Péruvienne CMD et l’agence Wunderman Phantasia Lima ont organisé un coup de théâtre avec pour décor le stade national de Lima. Lors des qualifications Pérou – Équateur, la chaîne a profité de la traditionnelle phase de préparation pour faire passer un message à tous les téléspectateurs. En plein direct, les caméras filment successivement des femmes dans les gradins. Ces dernières ont au moins un point commun : des traces de coups, un visage tuméfié, une expression grave sur le visage. La séquence s’arrête sur une dernière jeune femme, une pancarte dans les mains « RojaAlaViolencia ».

Avec ce coup de maître, CMD s’assure une audience remarquable pour délivrer son message. Cette opération permet à la chaîne de commencer sa campagne « RojaAlaViolencia » sous les feux de la rampe et de lui donner une large couverture médiatique.

https://www.youtube.com/watch?v=bTAFfmjG-xw

Crédits

News Scan Book

La marque employeur du Groupe TF1
Biocoop : le glyphosate, ça va

1

2

3

4

5

Précédent Suivant