Ce jeune homme connaît la solution pour avoir confiance en soi

Par Iris M. le 05/05/2023

Temps de lecture : 2 min

Et il a été assez clément pour la partager avec nous.

L’homme parfait n’existe pas. C’est un fait dont nous sommes conscients, mais que certaines marques ont parfois essayé de nous faire oublier par leurs publicités au cours des années. Cependant, récemment des tendances en lien avec la confiance en soi et le body positivisme ont émergé sur les réseaux et médias… principalement pour libérer l’image de la femme. Mais les mêmes efforts commencent à peine à être faits pour les hommes, qui souffrent aujourd’hui à 54 % de dysmorphie, contre 49 % pour les femmes.

C’est un fait, les femmes ont souffert et souffrent toujours largement plus de discrimination que les hommes. Néanmoins, il est également vrai que ceux-ci n’ont pas bénéficié des mouvements de libération de la femme (en version masculine), alors qu’ils peuvent souffrir également du sexisme et des clichés associés aux deux sexes. En effet, entre autres à cause de la masculinité toxique, les hommes souffrent de troubles mentaux au même titre que les femmes, et surtout, ne demandent pas d’aide de peur d’être perçus comme faibles. La dysmorphie en fait partie. Dans cette campagne, Harry’s, au côté de l’agence The Or, tente de redonner confiance à ces hommes dysmorphiques en leur montrant que celle-ci peut venir de l’intérieur, et être aidée. Comme avec un bon rasage, par exemple.

Après avoir longtemps véhiculé les clichés d’homme parfait, les leaders du marché du rasage ont (enfin) changé d’angle dans leur communication. Gillette en est un parfait exemple, et Harry’s semble vouloir emboîter ses pas. Sa nouvelle plateforme de marque Feel good, fellas invite ses consommateurs à se sentir bien, avant d’être beaux et de prioriser leur confiance en soi. Dans ce spot vidéo humoristique diffusé au Royaume-Uni, un homme – qui aurait pu être dans une publicité Gillette quand la marque mettait encore en avant la perfection au masculin – participe à une réunion de travail. Il y remarque un jeune homme, plutôt banal, qui retient pourtant son attention par sa confiance sans faille. Notre protagoniste le voit éplucher une orange en une seule pelure, et s’en trouve bouleversé. On comprend, à la fin du spot, que celui-ci est capable d’arborer autant de confiance en lui car il est rasé de près grâce à Harry’s.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant