Cette association LGBTQI+ revoit joliment la constitution brésilienne

Par Elliot D. le 13/07/2020

Temps de lecture : 2 min

Un décès toutes les 19 heures.

Au Brésil, plus de 20 millions de personnes font partie de la communauté LGBTQI+, c’est à dire, près de 10 % des habitants du pays. C’est l’une des plus grandes populations LGBTQI+ au monde.

Pourtant, et ce malgré l’approbation par la Cour suprême fédérale du projet de loi qualifiant l’homophobie de délit, le 13 juin 2019, le taux de violence contre la communauté est aussi l’un des plus élevés au monde avec un décès enregistré toutes les 19 heures.

C’est pourquoi la “São Paulo’s Brazil Bar Association’s (OAB-SP) Commission on Sexual and Gender Diversity” a décidé d’agir. Dans sa nouvelle vidéo constituée de témoignages d’agressions et de violences diverses, elle présente une initiative afin d’appeler le gouvernement à protéger la population LGBTQI+ et responsabiliser la population.

Créée par l’agence Sunset DDB, “Pride Constitution” est une version de la constitution qui souligne les droits que chacun devrait avoir, mais dont la communauté LGBTQI+ ne jouit que partiellement chaque jour.

Pour ce faire, elle utilise le design et les couleurs du drapeau LGBTQI+ afin de représenter chaque type de crime (homicide, insulte, diffamation, violences physique, psychologique etc.). Ces couleurs viennent ensuite surligner les droits de la constitution qui interdisent ce genre d’acte.

En plus d’être magnifiquement réalisée, cette version remaniée de la constitution est une étape de plus vers un Brésil plus juste, à une période où le président actuel Jair Bolsonaro est ouvertement raciste, homophobe et misogyne.

News Scan Book

Première édition du Baromètre Contributing

1

2

3

4

5

Précédent Suivant