Une campagne surprenante sur le partage des tâches ménagères au Maroc

Par Jules S. le 28/05/2019

Avançons main dans la main pour faire évoluer les mentalités.

Dans la plupart des foyers marocains, l’entraide entre les sexes est loin d’être présente. Les tâches ménagères sont généralement effectuées par des femmes, qu’elles soient mères, femmes, sœurs ou encore filles.

Pour la marque de détergent Mio, il était inévitable de profiter du ramadan pour communiquer sur ce phénomène de société. Aux côtés de l’agence Rapp Maroc, la marque a imaginé une expérience sociale, dans laquelle elle a confronté plusieurs hommes marocains. Des pères de famille, des adolescents, des hommes mariés, différents profils ont participé à l’expérience et tous ont eu la même réaction. Lorsqu’on leur a montré des photos de mains abîmées par le travail, presque tous ont répondu qu’il s’agissait de mains d’hommes.

Selon Tarik Guisser, directeur général de Rapp Maroc, cette opération est “une petite piqûre de rappel pour dire que Ramadan est arrivé et que les hommes doivent aussi se bouger un peu parce qu’ils ne sont pas les seuls à jeûner. Nous n’avons pas le réflexe de jeter un coup d’œil sur les mains de nos femmes, de nos mères ou de nos sœurs. J’espère qu’au moment où les gens seront chez eux autour de la table du ftour et qu’ils verront passer notre publicité, ils demanderont à voir l’état des mains des femmes qui partagent leur vie” comme il le confiait récemment au HuffPost Maghreb.

Les tâches domestiques étant encore plus importantes pendant le ramadan, cette opération était l’occasion idéale pour Mio d’afficher son engagement. Ce n’est d’ailleurs pas la première que la marque communique sur le sujet. Devenue virale au Maroc (et ailleurs), la vidéo compte aujourd’hui plus de 1,5 million de vues.