Une campagne anti-Brexit menace d’expulser les Pokémon

Par Aude M. le 16/08/2016

Gardez-les tous !

Dans les rues de Londres, une centaine d’affiches intitulée « #PokemonGoHome » tente de sensibiliser aux conséquences du Brexit. Et ce, en surfant sur l’engouement généré par le jeu Pokémon Go. Un des initiateurs de cette action, David Felton, explique : « Suite au résultat du référendum du 23 juin dernier de quitter l’Union européenne, plus de 500.000 personnes pourraient ne pas répondre aux critères nécessaires pour continuer de vivre dans le pays si l’article 50 est déclenché l’année prochaine ».

Les affiches mettent en scène des Pokémon en situation d’expulsion avec ces accroches : « En 2019, les Pokémon pourraient perdre leur droit de résidence au Royaume-Uni », ou encore, « Si votre Pokémon est arrivée après 2014, il pourrait être expulsé ». Les affiches dirigent les Londoniens vers un site dédié qui détaille la démarche du projet. Les 3 initiateurs de #PokemonGoHome espèrent ainsi récolter 100 000 signatures sur la pétition en ligne appelant à autoriser les ressortissants de l’UE à rester dans le pays.

#PokemonGoHome a été imaginé par trois créatifs. C’est pourquoi, cette campagne d’affichage sauvage répond à tous les codes d’une campagne publicitaire classique. Elle a pour mérite d’attirer l’attention des médias et de l’opinion publique sur des gens  » réels « .

pokemongo-westminster_0

leicestersquare-pokemongo-0

capture-pokemon1

capture-pokemon2

capture3

capture4

Crédits

News Scan Book

Okay relève tous vos défis
La nouvelle identité de Vizeum

1

2

3

4

5

Précédent Suivant