Cette campagne dérangeante incite à ne pas fermer les yeux sur le mariage des enfants

Par Élodie C. le 10/03/2020

Une démonstration implacable en 30 secondes.

Tout commence de façon parfaitement innocente. Une petite fille saute joyeusement sur un grand lit. Puis, au bout de quelques secondes à peine, le spectateur est invité à fermer les yeux. D’un seul coup, ce qui paraissait innocent prend une tout autre tournure. Ce son banal les yeux ouverts devient dérangeant les yeux clos et ce qu’il suggère insupportable.

Une voix off vient rompre ce silence : « Plus de trois millions d’enfants sont contraints de passer à l’âge adulte avant leur quinze ans. »

La campagne réalisée par l’agence de publicité M&C Saatchi pour l’ONG l’Indonesian Family Planning Association (PKBI), et lancée le 8 mars dernier à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, porte un message on ne peut plus clair : ne fermez pas les yeux sur le mariage des enfants.

En imposant cette action au spectateur, le film le rend acteur et le place directement « face » à une telle situation. Comment ne pas réagir ?

« L’idée de cette campagne est venue du fait que si vous gardez les yeux fermés sur la question, vous changez la vie d’un enfant pour le pire, vous le mettez dans cette situation, vous ruinez son enfance, a ainsi expliqué Anish Daryani, PDG de M&C Saatchi Indonesia, dans un communiqué. Nous demandons aux gens d’ouvrir les yeux sur l’injustice qui arrive à cette fille… qui est cachée à la vue de tous. »

La campagne diffusée sur les réseaux sociaux a également été accompagnée d’un hashtag #StopChildMarriage. Elle suit la récente décision du parlement indonésien de relever l’âge minimum pour un mariage de 16 à 19 ans pour les filles.

L’ONG rappelle que 11,2% des 79,6 millions d’enfants en Indonésie sont mariés avant l’âge de 18 ans et 34,5 % des mariages d’enfants ont lieu dans la tranche d’âge située entre 10 et 15 ans.

News Scan Book

Correspondance ouverte entre les fondateurs de W

1

2

3

4

5

Précédent Suivant