L’armée britannique reprend les codes des gamers et des millennials

Par Thomas G. le 04/01/2019

Un plan de carrière pour les binge gamers et rois du selfie.

Aujourd’hui, les jeunes sont censés être de plus en plus à la recherche d’un travail qui aurait du sens. Au Royaume-Uni, par exemple, plus de 74% des 16-25 ans émettent ce souhait à la sortie de leurs études. L’armée britannique a donc intégré cette variable pour sa nouvelle prise de parole.

Pensée par l’agence , la campagne comprend plusieurs films, mais aussi des affiches qui seront diffusées en outdoor et sur les réseaux sociaux. Cette campagne invite les jeunes à rejoindre l’armée de manière frontale, en nommant leurs éventuels petits travers. Travers qui pourraient s’avérer forts utiles sur le terrain.

Ces jeunes sont souvent jugés asociaux, notamment à cause du temps passé sur leur smartphone. Alors pour les convaincre et leur donner confiance, la campagne retourne la situation à leur avantage et transforme leurs défauts en qualités. Les “me me me millennials”, parfois perçus comme nombrilistes, font également preuve d’une grande foi en eux.

Les films, au nombre de 3, reprennent également ce concept. Présentant des personnages malmenés dans la vie quotidienne en raison de leurs caractère ou hobbies, le court-métrage laisse entrevoir comment leur personnalité pourrait briller dans l’armée et sur un champ de bataille.

Cette campagne suscite déjà une controverse en Grande-Bretagne en raison de la nature dégradante du message envers la cible visée. Malgré cela, l’armée britannique fait parler d’elle et pourra peut-être éveiller l’intérêt de potentielles recrues des personnalités recherchées.

Les films

Les affiches