Comment la Coupe du Monde augmente les violences domestiques

Par Thomas B. le 29/06/2018

Sale temps pour les femmes de hooligans.

Depuis plus d’un mois maintenant, la Coupe du Monde est l’occasion pour les agences de proposer des spots enjoués. C’est du moins le cas la plupart du temps. Toutefois, le constat est tout autre pour le « National Centre for Domestic Violence » et J.Walter Thompson. Le visuel montre en gros plan la bouche d’une femme marquée d’une croix faite avec le sang coulant de son nez et de sa bouche, qui représente le drapeau anglais. Accompagnant ce visuel choc, un court texte explique que les violences domestiques augmentent en Angleterre lorsque l’équipe nationale joue au football, phénomène encore accru en cas de défaite. L’accroche cherche elle aussi à choquer : « Si l’Angleterre est battue, elle le sera aussi ».

Si l’idée de dénoncer les violences domestiques engendrées par le football n’est pas nouvelle, elle a même remporté le Grand Prix Radio Audio cette année à Cannes avec la campagne Soccer Song for Change, la campagne choque ici par sa violence crue, directe. Le timing de la campagne est ici particulièrement important alors que les affiches sont parues le jour du dernier match de poule l’équipe d’Angleterre contre la Belgique.

News Scan Book

BlaBlaCar : partout où il y a une route

1

2

3

4

5

Précédent Suivant