Comment l’équipe de football d’Islande lutte contre la maladie de Parkinson

Par Nina S. le 29/06/2018

But pour la solidarité !

En 2018, il a été estimé que l’Islande a le deuxième taux de mortalité le plus élevé au monde dû à la maladie de Parkinson. Les associations Parkinsonsamtökin et football KSÍ s’associent à l’agence Grey Germany pour présenter une nouvelle campagne de sensibilisation. Plutôt que de réaliser un énième film, les trois acteurs trouvent une idée singulière pour cette opération et font appel aux joueurs de l’équipe nationale qui, lors du dernier match de qualification contre le Ghana avant la Coupe du Monde, ne se sont pas présentés sur le terrain comme à leur habitude… Les 23 joueurs islandais ont des patronymes se terminant par « …son » mais les ont tous remplacés par « Parkinson », ce qui pourrait tout aussi bien être un nom islandais. C’est aux côtés de patients atteints de la maladie que les joueurs ont écouté leur hymne.

Avec la campagne « Sons of Solidarity », Parkinsonsamtökin et football KSÍ comptent davantage impacter les spectateurs sur cette maladie qui sévit plus que jamais dans leur pays. L’idée d’avoir intégré l’équipe nationale de football corrobore avec l’actualité tout en défendant une cause qui, elle, perdure dans le temps.

News Scan Book

BlaBlaCar : partout où il y a une route

1

2

3

4

5

Précédent Suivant