Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence Grenade & Sparks

BONJOUR VINCENT

21 août 2017

Je te laisse les bords de Seine d’Asnières. Je sais que tu les apprécies. Tu les célèbres dans ton musée à Amsterdam. Tu les aimes en guinguette, inspirés par le chant joyeux d’une sirène de banlieue, tes pinceaux dansant loin des pince-fesses.

Dommage, si le temps l’avait voulu, nous nous serions croisés, peut-être chez Neness autour d’une morue bien huileuse et son olive décorative ou sur la place vide du marché triste.

Je te laisse en bonne compagnie. Le docteur Dervaux a tant d’histoires à raconter sur les quais. Pas moins d’une centaine et trois poussières. Il te parlera sans aucun doute de l’arrivée récente de la belle Rosa et le bonheur que cela lui a procuré. C’est son histoire préférée.

Un conseil cependant : tends bien l’oreille, celle qu’il te reste, car sa voix ne couvre pas toujours les quatre voies vrombissantes des quais.

Je pars pour Paris, ça y est, je traverse la Seine en bonne compagnie et je vais bouffer la vie. Mes comparses et moi montons à la Capitale. Nous allons tout exploser, nous allons étinceler dans les beaux quartiers.

J’ai fait la rencontre du baron Haussmann. Un sacré monsieur. Il nous accueille les bras ouverts au 103 de sa rue. Oui, il a une rue à son nom. Un boulevard même.

Il nous a présenté les demoiselles Ambition et Réussite. Elles sont charmantes et nous donnent très envie de nous bouger les fesses. Pas de blague tendancieuse dans ces mots, même si je sais que tu apprécierais.

Ici, les gens sont élégants, les restaurants sont chics… A croire qu’il y fera beau toute l’année.

Je serais ravi que tu nous rendes visite. Le train de la gare d’Asnières te déposera à celle de Saint-Lazare. Le 103 est à quelques mètres vers la droite en sortant. Il y a aussi le métro ; prière de descendre à l’arrêt église Saint-Augustin.

Sinon, tout simplement, prends un Uber ou un Chauffeur Privé si tu as enfin téléchargé l’appli, ce dont je doute ; ton côté vieux-jeu-anti-digital.

Quoi qu’il en soit, nous nous ferons une toile sur les Champs-Elysées et une Absinthe dans un des petits bars intimes des rues voisines.

A très bientôt Vincent,

Que la vie et le succès te sourient autant que ce déménagement nous porte vers l’avenir et la réussite.

Guillaume Gamain

Directeur de la création