Joaquin Phoenix devient « Gardien de la vie » pour Extinction Rebellion

Par Élodie C. le 11/02/2020

"Notre climat, notre problème."

Tout juste auréolé de l’oscar du meilleur acteur pour son rôle d’anti-héros dans Joker de Todd Phillips, l’acteur américain a profité des nombreux prix qui lui ont été remis depuis le triomphe (surprise) du film à la Mostra de Venise, en septembre dernier, pour évoquer certains des sujets qui lui tiennent à coeur, comme la cause animale (il est apparu dans plusieurs campagnes Peta) et l’urgence climatique. Si certains discours ont surpris, ses engagements ne datent pas d’hier. Joaquin Phoenix, vegan depuis ses 3 ans et militant depuis plusieurs années maintenant, alerte sur le fait que la forêt tropicale (notamment amazonienne) est régulièrement brûlée pour la production de viande (pâturage et production de nourriture pour les bovins), notamment à destination du marché français.

Dans un court-métrage d’Extinction Rebellion et Amazon Watch diffusé quelques jours seulement avant les Oscars et intitulé « Guardians of Life », l’acteur incarne un chirurgien incapable de sauver la forêt tropicale des incendies qui la ravagent. Dans ce court réalisé en soutien à la campagne « Mobilize Earth », « Our climate, our problem » (Notre climat, notre problème), on retrouve également l’actrice Rosario Dawson et d’autres personnalités, comme Matthew Modine, Q’orianka Kilcher, Oona Chaplin, Adria Arjona, et Albert Hammond Jr. du groupe The Strokes.

« C’est un appel à agir, explique Phoenix sur le site d’Extinction Rebellion. J’ai fait cela pour éveiller les consciences par rapport aux effets qu’ont l’industrie de la viande et du lait sur le changement climatique. Nous sommes en train de détruire et de brûler les forêts tropicales, et nous en voyons les effets négatifs à l’échelle mondiale. Les gens ne se rendent pas compte que nous avons encore le temps, mais seulement si nous agissons maintenant et si nous opérons d’importants changements dans notre consommation. Nous ne pouvons pas attendre que les gouvernements résolvent ces problèmes pour nous. Nous ne pouvons pas attendre les élections pour changer les choses. Nous avons une responsabilité personnelle, celle de faire ces changements dans nos propres vies et d’agir maintenant. »

En France, le mouvement écologiste s’est fait connaître par ses actions de désobéissance civile non violente, comme le blocage de l’Assemblée Nationale ou l’occupation de la place du Châtelet.

News Scan Book

Intelligence collective : le livre blanc

1

2

3

4

5

Précédent Suivant