L’incroyable histoire du sushi burger

Par Sarah G. le 21/04/2016 - Agence : Braaxe

Parti d’une blague, le sushi burger serait-il le 1er produit issu du real-time marketing ?

Pas facile de se différencier sur le marché de la cuisine asiatique à Paris. C’est le pari que s’est lancé Sushi Soba. Contactée au mois de septembre 2015 par la chaîne de restauration japonaise, l’agence Braaxe a été chargée de l’identité et de la plateforme de marque. Sur les conseils de l’agence, Sushi Soba se positionne comme étant une marque du plaisir sain, sans gluten, sans lactose et veggie.

Braaxe, également responsable de l’animation de la page Facebook de Sushi Soba a pour objectif de booster les commandes. L’agence profite du 1er avril pour imaginer une blague : le sushi burger en partenariat avec une célèbre chaîne de fast-food. Bien que le concept du sushi burger existe déjà aux États-Unis et soit populaire sur Instagram, c’est une première en France. Le post Facebook connaît un réel succès avec plus de 1000 likes, 225 commentaires et un taux d’engagement de 6%. Des résultats inattendus pour cette jeune marque en quête de visibilité.

Suite à cet engouement, Sushi Soba est convaincu de lancer le sushi burger. Celui-ci est créé en seulement 2 jours. Un process très court qui a permis à la marque de tirer son épingle du jeu. Ensuite, Take Eat Easy demande l’exclusivité du produit et très rapidement, un bouton « acheter » sur chaque statut Facebook redirige vers ce frétillant service de livraison de repas en vélos. Le sushi burger suscite l’intérêt des médias, avec des parutions sur Grazia, Brain magazine ou encore Melty Food. Une visibilité qui a permis une augmentation du nombre de commandes totales de plus 131% lors du lancement par rapport à la semaine précédente pour le Sushi Soba de Malesherbes et plus de 63% pour celui de Lecourbe.

Le sushi burger de Sushi Soba est un très bon exemple de réactivité. En 10 jours seulement, Sushi Soba est passé de l’insight à un produit livré. Pour une petite structure en plein développement, il est important de savoir être agile pour se différencier. La marque a su utiliser les réseaux sociaux comme un terrain de jeu avec un budget média très modeste comparé à ses concurrents. Même si cette mécanique paraît évidente, il est toutefois rare de la voir mise en pratique aussi rapidement pour un produit. L’agence Braaxe assure vouloir continuer à accompagner son client avec une telle démarche de « test and learn », reliant habillement social media, produit et ventes.

sushi-burger-1

Crédits

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant