Coursier.fr présente un mini documentaire sur la vie d’un coursier à vélo

Par Jules S. le 15/07/2019

''Je suis devenu une nouvelle personne grâce à mon métier''.

En France, le métier de coursier à vélo a très vite cru avec l’apparition des acteurs de la food tech. Mais contrairement aux idées reçues, le coursier à vélo n’est pas né à Paris avec la livraison de repas. À l’origine, le métier de coursier est bien différent de celui qu’on croit connaître aujourd’hui. C’est une profession à plein temps, initialement motivé par la passion du cyclisme urbain.

Parcourant jusqu’à 120 km / jour, sur des vélos parfois à pignon fixe et sans frein, certains coursiers à vélo ont fait de leur métier un art de vivre. Mais leur image est parfois ternie par la partie la moins professionnelle du métier, car la plus visible. C’est pourquoi Coursier.fr, l’entreprise de coursiers à vélo la plus importante de Paris, a souhaité rendre hommage à son équipe à travers le portrait de l’un de ses employés. L’opération a été imaginée par Black Milk Agency.

Arnaud Enel partage sa vie entre ses deux passions : le vélo et la musique. Le métier de coursier à vélo a bouleversé sa vie professionnelle et personnelle, tant grâce à ses rencontres qu’à la philosophie de vie propre à celui-ci.

« C’est le meilleur moyen d’apprendre à se connaître. Personnellement ça m’a littéralement transformé alors que j’étais quelqu’un de très introverti. Je suis devenu une nouvelle personne grâce à mon métier. » Explique-t-il.

Le court métrage a été réalisé par Hadrien Picard, entre Paris et les Vosges, région où Arnaud tient ses racines. Le résultat est simple, authentique, et donne une tout autre vision du métier.

News Scan Book

Une nouvelle voie pour les marques enseignes
Le Puy du Fou s’exporte en Espagne

1

2

3

4

5

Précédent Suivant