Une prison faite avec des centimes

Par Claire D. le 18/04/2014

Une opération de récolte, nommée « Penny Prison », illustre parfaitement le combat de Movimento de Mulheres

L’association à but non-lucratif Movimento de Mulheres, oeuvrant contre la violence domestique dont les femmes sont victimes, a trouvé un moyen original de récolter des fonds. Dans un lieu très fréquenté au Brésil, des portraits d’hommes menaçant leur femmes sont installées. Devant eux, des tubes translucides font office de cagnottes. L’accumulation de pièces permet de donner corps aux barreaux de prison devant l’image des incriminés.

Cette opération de street marketing a l’avantage de montrer que même les petites contributions peuvent faire la différence. Chacun, à sa manière, peut participer à gommer cette abomination qu’est la violence domestique. En l’occurrence, l’argent récolté sert à retrouver et juger les agresseurs. L’intelligence et la clarté du dispositif ont lui ont valu un succès significatif : « Penny Prison » fut amplement relayée dans les médias brésiliens. Les internautes, sur les réseaux sociaux comme sur les blogs, ont largement partagé la campagne et manifesté leur soutien à la cause.

Crédits

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant