Étude : grâce à l’IA et au no-code, les marketers contournent l’IT

Par Iris M. le 06/02/2024

Temps de lecture : 2 min

L’IA et le low-code au cœur du changement.

En ce début 2024, deux tendances s’imposent dans le rapport “Work Automation Index 2024” de Workato et menacent les métiers de l’IT. Les IA, s’imposant de plus en plus dans le fonctionnement des entreprises depuis début 2023, et le “no-code”, ou “low-code”, qui permet de mettre en place des dispositifs complexes sans savoir coder, sont deux outils permettant à des marketers d’accomplir des missions jusqu’ici attribuées aux services IT. 

Une évolution finalement nécessaire, au vu du manque de profils en informatique ou en développement. Avec l’IA (principalement générative, qui a connu 400 % de croissance dans les processus de business) ou le no-code, les services marketing peuvent mettre en place de l’automatisation de processus sans demander de l’aide ou la permission au service IT. 

L’avis de Scott Brinker de chiefmartec.com sur le sujet : « l’information capitale est la suivante : 44 % des processus automatisés sont développés en dehors du domaine de l’IT ».

Et les équipes des opérations, en particulier, sont le groupe qui en réalise le plus, avec 27,7 % sur tous ceux de 2023. 

Et quand les entreprises automatisent, elles n’y vont pas de main morte : 

L’automatisation de processus à la difficulté élevée ou médiane est maintenant en marche.

Certains processus semblent même profiter d’un traitement de faveur !

Certains sont plus intéressés par l’automatisation que d’autres :

À ce rythme, il apparait que les métiers de l’IT soient destinés à changer – et ceux du marketing également, pour devenir plus indépendants. Fini, les mois d’attente avant de recevoir l’aide de vos équipes IT sous staffées !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le rapport complet.

News Scan Book

Bjorg To Be Alive

1

2

3

4

5

Précédent Suivant