Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence VIZEUM

Mention spéciale du jury pour « Quelle est la question? » le livre de Sandrine Préfaut, au 1er Cristal du livre digital 2016

24 octobre 2016

Mardi 11 octobre 2016, le 1er Cristal du Livre Digital a récompensé le livre de Sandrine Préfaut, « Quelle est la question ? » en lui décernant la mention spéciale du jury.

Le livre, sorti en avril dernier, est un manuel de questionnement qui propose une approche créative nouvelle : transformer les questions qui se posent quotidiennement à nous, en source infinie d’opportunités.

Structuré autour de 9 questions simples et universelles, qui ouvre perpétuellement la voie à d’autres questions, en (r)éveillant notre curiosité,  « Quelle est la question ? » explore les thèmes du pouvoir du consommateur, de l’innovation comme levier du business, des transformations de l’écosystème concurrentiel, de la bipolarité de la connectivité et du nécessaire retour à l’enfance.

« Quelle est la question ? » recense une vingtaine de témoignages et d’interviews d’acteurs incontournables de l’économie digitale parmi lesquels Xavier Niel (Free), Jessica Delpirou (Meetic), Nick Leeder (Google), Marie Laure Sauty de Chalon (AuFeminin.com), mais aussi Jacques Rocher (Yves Rocher) ou encore Igor et Grishka Bogdanov… Chaque question est nourrie d’anecdotes surprenantes, de citations inspirées, et au total, ce sont plus de 300 exemples français et internationaux, comme autant d’idées et d’illustrations de la pertinence de la question, qui viennent rappeler que le questionnement est une démarche nécessaire pour progresser.

Dans un monde qui s’accélère, et dans lequel l’immédiateté prend le pas, il nous est de moins en moins possible de prendre le temps pour réfléchir et (se) poser des questions.  Cette tendance se vérifie autant chez le dirigeant que chez l’individu.

Questionner les questions nous invite à prendre de la hauteur pour mieux comprendre et définir la question. S’interroger plutôt qu’affirmer, remettre en cause les solutions toutes faites, ce n’est plus seulement une affaire d’attitude, mais bien de survie.