Sommes-nous tous accros au travail ?

Par Alexandre D. le 22/09/2017

Un dernier mail et j'y vais.

L’association Suisse d’Assurances, et l’agence tbd. Zurich présentent un spot humoristique pour mettre lumière les risques qui surviennent lorsque le travail prend trop de place dans la vie. D’après l’annonceur, les “workaholics” sont davantage distraits et plus susceptibles d’avoir un accident.

L’annonce reste sage et l’humour prend le dessus sur l’importance du problème. Si nous sommes loin d’une réalisation primable en festival, le spot met le doigt sur le grand mal contemporain : le surmenage. Le monde ultra-connecté dans lequel nous vivons nous aurait-il rendu accros au travail ? Alors que les burn-out « s’attrapent » maintenant aussi facilement qu’une grippe, il n’est finalement pas si surprenant de voir les assurances faire de la prévention. Les burn-out leur couteraient-ils dorénavant plus que les vacances au ski ou les accidents de la route ?

News Scan Book

Le #WeekEndUltraDoux de Garnier
Les tendances du Websummit 2018

1

2

3

4

5

Précédent Suivant