Des nouvelles littéraires sur des bouteilles de vin

Par Anna L. le 18/11/2016

Et ça n'est pas français !

En France, le vin est le sacro-saint de notre gastronomie et nous permet de briller quelque peu dans le monde. Oui mais voilà, depuis 2015, l’Italie nous a raflé le titre de 1er exportateur mondial de vin. Et bien sûr, comme un coup de couteau ne vient jamais seul, l’entreprise vinicole Matteo Correggia fait parler d’elle à l’étranger depuis quelques jours grâce à un ingénieux concept marketing. En effet avec l’agence de design Reverse Innovation, l’entreprise associe le vin à la littérature, un peu comme on peut associer le popcorn au cinéma. Sur un site dédié, elle explique son concept du Librottiglia autour de 3 vins. À la place de la traditionnelle étiquette, Matteo Corrigea propose une histoire littéraire, en phase avec les caractéristiques du vin qui l’accompagnent. Vous pouvez ainsi découvrir sur le site le rouge Roero, accompagné de la fable Ti amo dimenticami (Je t’aime, oublie-moi). L’histoire d’un amour bouleversant et aussi intense que son vin. Pour 15 euros et la possibilité d’ajouter un mot personnalisé, vous pouvez aussi commander le blanc Roero Arneis, accompagné de la nouvelle policière « L’Omicido » (l’homicide) écrite par un journaliste.

Nous décidons de faire fi de la mauvaise foi française et saluons cette idée purement dans l’air du temps.

1wine

2wine

3wine

5wine

6wine


Crédits

News Scan Book

La nouvelle identité de Vizeum
Okay relève tous vos défis

1

2

3

4

5

Précédent Suivant