Étude : les apps représenteront bientôt 6300 milliards de dollars, la 3e économie au monde

Par Louise B. le 30/06/2017

6,3 milliards d’utilisateurs d’apps en 2021 ?

Qu’est-ce que l’app économie ? Il s’agit d’un volume d’affaire basé sur les app stores. Afin de connaitre l’avenir de l’app économie d’ici 2021, c’est à partir d’études – réalisées dans 10 pays – évoquant les habitudes des utilisateurs d’applications en tout genre que l’entreprise App Annie (une solution d’analyse des ventes et téléchargement des apps) en a tiré des estimations.

Dans les dix pays analysés, on constate qu’en moyenne chaque individu utilise plus de 30 apps par mois, chiffre qui ne cessera d’augmenter étant donné que près de 70% des utilisateurs téléchargent une nouvelle app chaque mois. À noter que les français sont ceux qui passent le moins de temps rivés sur leurs applications.

capture-decran-2017-06-29-13-52-56

capture-decran-2017-06-29-13-53-29

capture-decran-2017-06-29-13-53-08

Chaque pays favorise-t-il le même domaine d’application ?

Dans la catégorie Voyage : ce sont les pays issus du monde anglo-saxon qui l’emportent, en effet les américains suivis par les britanniques passent en moyenne près de 2h par mois sur des applications liées au voyage.
Dans la catégorie Shopping & Finance : si les Allemands passent davantage de temps sur des applications dédiées au shopping c’est principalement dû à l’utilisation intensive de l’application eBay Kleinanzeigen – le Ebay allemand – conçue spécialement pour ce marché.
Dans la catégorie Jeux : ce sont les pays d’Asie qui l’emportent, le Japon et la Corée dont les populations consacrent 3h par jour aux apps de jeux.

.capture-decran-2017-06-29-13-47-38

capture-decran-2017-06-29-13-47-21

capture-decran-2017-06-29-13-47-07

L’économie devient mobile first

Le mobile first ne va cesser de croître dû au développement de la base utilisateurs et de l’engagement. En effet, App Annie nous livre des taux de croissance faramineux : le nombre d’utilisateurs en 2021 va quasiment doubler passant de 3,4 milliards utilisateurs en 2016 à 6,3 milliards pour 2021. La durée d’utilisation également va s’élever à 3500 milliards d’heures contre 1600 milliards en 2016. Des estimations qui ne sont pas à prendre à la légère au vue de l’augmentation des transactions générées via mobile sur les plateformes du géant Alibaba qui sont passées de 65% en 2016 à 79% en 2017.

capture-decran-2017-06-29-15-42-27

capture-decran-2017-06-29-15-53-41

Les plus dépensiers sont les japonais générants un taux de monétisation de 13,98$ par heure versé à l’app économie. Un taux bien au delà de la moyenne : celui-ci s’élevant à 0,80$ par heure et par utilisateur à l’échelle mondiale en 2016.

capture-decran-2017-06-29-18-06-34

Comment vont évoluer les moteurs de l’app économie ?

Les app stores :
Les applications de jeux restent le moteur de la croissance de la monétisation app store. C’est la raison pour laquelle la Chine détient le chiffre d’affaires le plus important en app stores d’ici 2021, notamment par le biais de sa population jeune, aisée et mobile-first.
En moyenne, les dépenses des consommateurs devraient augmenter à un taux moyen de 18% et Apple en tant que leader du store de téléchargement d’apps se verra céder sa place à Google Play et les plateformes Android.

capture-decran-2017-06-29-15-57-05

La publicité intégrée :
A prévoir des dépenses colossales au sujet de la publicité intégrée, s’élevant à 201 milliards en 2021 contre 72 milliards en 2016. Malgré un taux de croissance légèrement supérieur à l’Asie-Pacifique, l’Amérique ne parvient pas à être en tête. A l’échelle mondiale, les dépenses publicitaires devraient passer de 13 à 52$ par utilisateur pour la période de prévision.

capture-decran-2017-06-29-16-29-16

Le m-commerce :
Le m-commerce a boulversé l’app économie avec un taux de croissance de 38%. Si l’Asie Pacifique est à nouveau en tête du classement c’est pour avoir accéder aux nouvelles technologies plus rapidement.
En ce qui concerne la région EMEA, son taux de conversion n’évoluera que de 4% dues aux faiblesses économiques à l’instar de l’Afrique subsaharienne. Si certains pays n’ont pas encore acquis la conversion au mobile, l’App Annie relève un taux de conversion à 40% d’ici 2021 contre 32% en 2016.
À noter que le grand gagnant du classement du m-commerce 2016 en France était la Fnac.

capture-decran-2017-06-29-16-21-42

Au cours des cinq années à venir, il se pourrait que l’app économie pèse 6000 milliards de dollars de supplément de valeur avec l’arrivée de 2 milliards d’utilisateurs en plus.

Afin d’en savoir plus vous pouvez télécharger l’étude complète

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant