Une tour qui dépollue l’air chinois pour le transformer en bijoux

Par Anna L. le 04/10/2016

Le design va-t-il nous sauver de la pollution ?

À l’occasion de la Design Week 2016 à Pékin, le designer néerlandais Daan Roosegaarde expose sa dernière invention, une tour capable de purifier l’air environnant. Cette tour de 7 mètres de haut est à ce jour le plus grand purificateur d’air au monde. Elle peut nettoyer 30 580 mètres cubes d’air par heure. Ce projet a pu voir le jour grâce à une campagne initiée en août 2015 sur Kickstarter qui a permis de récolter 113 153 Euros. Après l’avoir installé à Rotterdam, sa ville d’origine, le designer entre en campagne pour promouvoir son « smog free project » et l’étendre dans un premier temps en Chine, un des pays les plus pollueurs du monde. Le gouvernement chinois a récemment déclaré son soutien officiel au projet, projet qui reste encore assez théorique car aucune négociation n’ a encore été engagée. Néanmoins les premières pierres de l’édifice sont posées.

Petite excentricité de Daan Roosegaarde, car « la plus grande beauté est l’air pur », ce dernier a eu l’idée d’utiliser les particules d’air pollué récoltées par la tour et de les transformer en bijoux. Une belle communication par l’objet pour démontrer que nulle n’est plus riche que celui capable de vivre dans un air purifié.

smog1

smog2

smog3

smog4

smog5

Crédits

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant