La drôle d’histoire des singes, de la fièvre jaune et d’un aigle-enceinte

Par Nina S. le 15/06/2018

Pas de violence, juste l'intelligence.

70 ans après le dernier cas enregistré, le Brésil doit à nouveau faire face à une épidémie de fièvre jaune, transmise par les moustiques, souvent traduite par de forts maux de tête et des vomissements. Selon les Brésiliens, la maladie proviendrait des singes, ce qui pousse les populations locales à exterminer les primates, y compris les espèces en voie de disparition. Ce qui ne sert à rien puisque les singes ne sont pas porteurs du virus… Pour éviter une persécution totale tout en combattant la maladie, Life Institute et l’agence Master ont trouvé un ennemi « naturel » pour éloigner les singes des humains : l’aigle-faucon noir. Des ingénieurs ont créé un prototype de l’oiseau prédateur avec une enceinte intégrée pour faire fuir ses « proies ».

Avec originalité et efficacité, Life Institute contribue à éloigner les singes « naturellement », sans qu’il n’y ait davantage de massacre. Une méthode efficace, non-violente, et salvatrice.

News Scan Book

BlaBlaCar : partout où il y a une route

1

2

3

4

5

Précédent Suivant