Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence ici Barbès

Portrait des Français post-Covid – Une étude ici Barbès & Occurrence

18 octobre 2021

Pour nourrir son positionnement autour de La Science des gens, ici Barbès a voulu objectiver, en partenariat avec l’Institut Occurrence, ce qui avait changé dans la vie des Français. À un moment où la crise sanitaire semble derrière nous, plus d’un Français sur deux estime être, au moins en partie, une nouvelle personne.   

L’enjeu de cette enquête était de comprendre l’impact de la pandémie sur la vie personnelle, sociale et professionnelle des Français. Et les questions étaient nombreuses : qu’est-ce qui a changé ? Quels nouveaux comportements ont émergé ? Quelles envies ont les Français ? L’étude met en lumière l’impact profond qu'a eu la crise sanitaire sur la vie des Français. Une grande majorité d’entre eux a même manifesté l’envie de changer ses comportements notamment dans son rapport à la santé, à la famille et au travail.

Les principaux résultats
La crise a changé les Français

Si 54 % des sondés, soit plus d’un Français sur deux, estiment que la crise sanitaire a fait d'eux, au moins en partie, de nouvelles personnes, 45 % d’entre eux tirent de cette crise un bilan négatif, 31 % un bilan positif et 24 % un bilan neutre.

Une confiance entamée

Pour une majorité de Français, la crise a eu des conséquences importantes et a perturbé principalement leur équilibre personnel (64 %), puis la sphère familiale (51 %) et professionnelle (50 % de ceux qui travaillent) et, dans une moindre mesure, leur équilibre économique (37 %) et leur santé (33 %). On constate, dans ce dernier chiffre, un paradoxe évident : la crise sanitaire a eu un impact plus faible sur la santé des Français.

En termes de confiance dans différents acteurs de la vie citoyenne, les nouvelles technologies (+ 16 %*), la science (+ 12 %*) et les acteurs locaux (+ 9 %*) tirent leur épingle du jeu quand les institutions républicaines (- 32 %*) et les grands médias (- 33 %*) perdent du terrain.

Vers une évolution des comportements

Les Français sont majoritairement convaincus que leurs comportements vis-à-vis de leur famille, leur santé, leur travail, leur vie sociale, leur consommation, vont durablement évoluer. Ils sont 65 % à désirer consommer de manière plus responsable, en privilégiant le made in France (63 %) et sont prêts à consacrer plus de temps à leur vie citoyenne (de 66 % à 57 %) et restent majoritairement confiants dans l’avenir (53 %).

Pour Pierre Chavonnet, directeur pôle marques et transformation de l’Institut Occurrence, « cette étude nous a marqué à plusieurs égards : si plus d’un Français sur deux estiment être, en partie, une nouvelle personne, on constate que ce n’est pas à travers une angoisse ou une crainte exprimée par rapport à la santé mais bien plus autour du besoin de faire évoluer leurs comportements en faveur de la famille, d’un nouvel équilibre ».

Marie-Hélène Moudingo, directrice associée chez ici Barbès, ajoute : « Cette étude est un formidable outil pour dégager des insights précis qui permettront de faire émerger des nouveaux comportements, des nouveaux modes relationnels, des nouvelles priorités du côté des gens, afin de développer des stratégies encore plus pertinentes, plus puissantes et plus convaincantes pour les marques. »

* Méthodologie : un panel de 1 025 répondants a été interrogé on-line, du 16 au 31 août dernier par Occurrence. Ils ont été recrutés selon la méthode des quotas (âge, sexe, CSP, région, taille d'agglomération) pour être représentatifs des Français métropolitains âgés de 18 à 65 ans.