Quand une marque d’alcool efface son logo pour défendre les éléphants

Par Louise B. le 26/07/2017

Soyez prêts pour la journée mondiale des éléphants, le 12 août !

Certains pays d’Afrique à l’instar du Botswana, de la Namibie, de l’Afrique du Sud ou encore du Zimbabwe sont autorisés à vendre de l’ivoire sous certaines conditions. Ces pays souhaiteraient assouplir les règles de ce commerce pour contrer le trafic et le braconnage qui tuent chaque année près de 30 000 éléphants. Ce qui déplait fortement aux ONG qui voudraient mettre fin définitivement à la vente d’ivoire. De même pour la marque de liqueur sudafricaine Amarula et l’agence FCB Cape Town qui lancent un spot intitulé Ivory Tracke. Le spot met en scène le périple d’un jeune homme qui s’aventure dans la savane et découvre le tragique sort que subissent les éléphants. Déterminé, il parcourt le monde afin de retrouver le coupable à l’origine de cette torture.

Un parti pris cohérent de la part d’Amarula qui va retirer temporairement l’éléphantidé de ses bouteilles pour la journée mondiale des éléphants, le 12 août. La suppression d’un logo est un parti pris risqué en GMS, tant le moindre changement de packaging impacte directement sur les ventes. Ce qui confirme la sincérité de la démarche d’Amarula, prête ici à perdre quelques ventes pour mieux soutenir une cause. La marque vous incite également à vous joindre au mouvement avec le hashtag #DontLetThemDisappear.

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant