La campagne subversive d’une marque de vêtements danoise

Par Thomas B. le 27/02/2018

Entre violence et beauté.

La marque de vêtements danoise Han Kjøbenhavn est une habituée des courts-métrages pour la promotion de ses collections. Pour accompagner ses lignes printemps / été 2018, la marque sort deux nouveaux films réalisés avec Simon Ladefoged et produits par Believe Media London. On y découvre un homme et une femme, évoluant au milieu d’un monde rétro-futuriste apocalyptique. Les tournages ont eu lieu à Kiev. On reconnaît notamment le pont Podilsko-Voskresensk, sur lequel les tournages se multiplient, ainsi que l’architecture stalinienne.

C’est une campagne violente, crue, que propose la marque d’habillement danoise. Une tendance qui a le vent en poupe dans le pays, puisque ce film sort seulement quelques jours après « Hate », de la marque Bianco. Les deux approches sont très différentes mais la finalité est la même : marquer le spectateur. Han Kjøbenhavn met en place un storytelling autour de ses personnages principaux alors que Bianco mise tout sur la puissance de ses images. La marque a fait des campagnes subversives sa marque de fabrique et s’adresse à un public averti. Idée géniale ou de la pure provocation ? Chacun se fera son opinion.


News Scan Book

Les tendances du Websummit 2018
Le #WeekEndUltraDoux de Garnier

1

2

3

4

5

Précédent Suivant