Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence Proximity BBDO

SMART & PROXIMITY L’ART DE CHANGER LA VILLE

19 novembre 2013

smart : un modèle en terme de mobilité urbaine, une référence qui séduit depuis de nombreuses années la cible citadine. Proximity perpétue cette fascination avec le lancement d’ART DE VILLE. Une série de reportages qui réaffirme la mission positive de smart, et font rejaillir les idées qui changent la ville !

A l’heure où la Tour 13 bat des records d’affluence, les street artists connaissent un regain de popularité phénoménal. Les artistes sortent peu à peu de l’anonymat. Désormais on se surprend à identifier, au détour d’une rue, la griffe d’un créateur connu & reconnu. Mais quelles démarches recèlent ces fresques, ces interventions ? On connaît parfois les œuvres mais derrière les œuvres, quel est le message, quelle vision pousse les artistes à bousculer la ville et en faire leur terrain d’expression ?

Derrière l’image, la vision

Pour permettre à chacun de remonter des œuvres à la vision, smart engage l’investigation et part en reportage. Avec ART DE VILLE, smart nous conduit à la rencontre de trois créateurs proches de ses valeurs : ingénieux, anticonformistes et audacieux. Des créateurs pour lesquels s’approprier l’espace urbain est devenu un véritable art de vie.

Construits comme des portraits d’artistes à l’œuvre, les 3 épisodes d’ART DE VILLE offrent ainsi une vitrine à la démarche de Mademoiselle Maurice, Cyklop et Tim Marsch. Parce qu’ils ont des idées, parce qu’il faut les laisser s’exprimer, chacun va pouvoir, en moins de 2 minutes, faire ressortir sa démarche et donner des pistes pour changer la ville.

D’abord Mademoiselle Maurice, une artiste dont les créations en origami infiltrent les murs de la ville avant de disparaître aussi vite, laissant derrière elle une trace furtive et poétique. Ensuite Cyklop, une figure du 11e arrondissement et de la scène street art, avec ses poteaux de stationnement bombés aux pochoirs. Des poteaux qui colorent les rues de leur bonne humeur et propagent le bonheur.

Enfin Tim Marsch, un créateur allumé fan de photo et de lightpainting. Sa passion ? Suivre des athlètes, des street runners & des skateurs pour mettre en scène leurs parcours nocturnes. Un travail spectaculaire qui illumine la ville de sa vision décalée.

Les reportages, réalisés avec Gang Digital, seront proposés comme un contenu privilégié aux fans facebook de la marque. Ils seront également relayés sur Youtube et l’ensemble de l’écosystème smart… De quoi inspirer de nouveaux publics et établir, très vite, les jalons d’une deuxième saison.

En ligne à partir du 18 novembre.