Donald Trump annonce la fin du sida dans un deepfake

Par Élodie C. le 07/10/2019

L’infox qui pourrait devenir réalité.

C’est le type de déclarations auxquelles nous a habitués le président américain Donald Trump. Des déclarations sous forme de victoire largement anticipée et attribuée à sa propre personne. Ici, le président déclare ni plus ni moins : « Aids is over. » Soit, “Le sida est terminé”. En ce “jour historique”, Trump remercie “dieu” et, évidemment… lui-même. Une affirmation qui a de quoi surprendre, et pour cause : elle est fausse. Au bout de 15 secondes, la supercherie sous forme de deepfake est révélée : “La première infox qui pourrait être vraie si le 10 octobre, nos dirigeants mondiaux acceptaient de donner un traitement pour tous” scande la vidéo qui appelle ensuite à signer l’appel sur Treatment4all.org.

Mesdames, Messieurs les Chefs d’État et dirigeants mondiaux, c’est notre devoir et notre responsabilité de rendre universel l’accès aux traitements. 16 millions de vies pourraient être épargnées d’ici 2022.

En partenariat avec la Chose, Solidarité Sida lance donc cette campagne d’engagement à l’adresse des gouvernements qui se réuniront le 10 octobre prochain, à Lyon, pour décider d’intensifier, ou non, leurs efforts dans la lutte contre le sida. C’est-à-dire leurs contributions au Fonds mondial sida. “L’Allemagne, le Canada, l’Irlande, l’Italie, le Japon, le Luxembourg, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suisse et l’Union européenne se sont déjà prononcés”, reste notamment la France et les Etats-Unis (premier et deuxième contributeurs au Fonds mondial sida), mais aussi la Belgique, le Brésil ou encore l’Australie. C’est à eux que la campagne s’adresse.

Utiliser Donald Trump pour dénoncer la fake news qui voudrait que le sida soit derrière nous est intéressante, mais rajouter du deepfake dans un monde médiatique déjà troublé peut s’avérer contre productif. Quoi qu’il en soit, gageons que la campagne fera parler d’elle.

En voici la version longue, avec Antoine De Caunes, président d’honneur de Solidarité Sida :

Notons que ce n’est pas la première fois que Solidarité Sida met ainsi en scène nos gouvernants pour les interpeller.


News Scan Book

Une nouvelle voie pour les marques enseignes
Le Puy du Fou s’exporte en Espagne

1

2

3

4

5

Précédent Suivant