Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence FOVE by Sia Partners

SXO optimiser le SEO grâce à l’UX. Une combinaison gagnante !

29 janvier 2020

SXO “Search eXperience Optimization” : La combinaison gagnante et incontournable pour le SEO et L’UX ! Quels sont les avantages et inconvénients ? Comment entreprendre une démarche SXO ? Découvrez une démarche en 12 étapes pour comprendre et vous lancer.

Commençons par quelques chiffres :

En 2015, Google a annoncé que l’UX serait un critère de positionnement.

7 internautes sur 10 ne retournent pas sur un site jugé désagréable à la navigation.

90%, c’est le pourcentage de perte de business en ligne lié à une mauvaise expérience utilisateur.

2 milliards, c’est le montant des ventes que les retailers perdent à cause des temps de chargement trop lents sur leurs sites e-commerce.

78%, c’est l’augmentation de la consommation sur smartphone (entre 2016 et 2018).

93% des dirigeants d’entreprise pensent que l’amélioration de l’expérience utilisateur est une priorité stratégique.

Pourquoi un acronyme de plus et à quoi ça sert ?

Search eXperience Optimization selon seo.fr : « Associe les optimisations pour les moteurs de recherche aux stratégies visant à améliorer l’expérience de l’internaute » En clair, il s’agit tout simplement de la convergence de votre SEO et de l’UX Design. Grâce à une architecture et une ergonomie qui répondent aux exigences utilisateurs. Vous allez pouvoir utiliser cette nouvelle approche, pour mieux qualifier vos prospects, améliorer leurs parcours tout en gardant vos objectifs de conversion et de positionnement SEO !

Quel impact pour le SEA ?

Jusqu’à présent : vos pages SEO étaient trop riches en contenu souvent indigestes et performaient peu. Vous deviez par exemple créer des Landing Pages pour améliorer la conversion de votre trafic SEA.

Aujourd’hui : grâce au SXO tout est plus simple et efficace. En améliorant l’ergonomie globale et la structure sémantique de vos pages (accessibilité et utilisabilité), vous allez non seulement alléger vos pages mais aussi les rendre plus performantes et visibles. En prime, vous allez aussi améliorer votre “Quality Score” et doper votre conversion grâce aux extraits enrichis !

Comment faire une analyse SXO en 12 étapes ?

1 / Comprendre : il est important pour vous de ne pas vous lancer et entreprendre un chantier qui peut vous coûter cher : (perdre en positionnement, perdre en conversion, dégrader votre Quality Score …). Suivez les étapes pour vous éviter des mauvaises surprises.

2/ Identifier les KPIs / Objectifs : c’est le premier point à prendre en compte, pensez-y, car vous ne pourrez mesurer vos améliorations si vous n’avez pas identifié en amont les bons critères.

3/ Identifier les acteurs : les principaux domaines d’expertises doivent être représentés : Dir. marketing, SEO, UX, Dir. Artistique, Responsable conversion, Account Manager, Lead dev, Data analyste.

4/ Kickoff : on se lance ! Une rencontre entre l’équipe projet et les intervenants peut s’avérer nécessaire en fonction de l’ampleur de votre projet.

5/ Analyse / Audit : avant de vous lancer tête baissée dans des solutions à court terme ou des maquettes de vos pages, analysez votre trafic et auditez !

6/ Cartographie d’expérience : analysez le parcours de vos visiteurs, identifiez les points de frictions et les axes d’améliorations.

7/ Benchmark : vous alliez faire sans ? Ok… mais pourquoi perdre du temps à vous creuser les méninges alors que d’autres l’ont déjà fait ? Il existe de bonnes pratiques UX et SEO. Utilisez-les et inspirez-vous !

8/ Une méthode : DESIGN THINKING ! Je ne vais pas vous faire un cours sur le Design Thinking ;) (simple, efficace et collaboratif).

9/ Prototypage : selon la dimension de votre projet, n’hésitez pas à construire un prototype.

10/ Précaution : ne mettez pas en production immédiatement ! AB testez ! Vous n’aurez pas le résultat de votre positionnement SEO mais de votre conversion grâce aux améliorations UX.

Vous allez me dire que je suis rabat-joie mais n’oubliez pas de tester également la qualité technique de votre page (chargement, ratio, latence http2 …).

11/ GO Prod : on est au top ! Vous avez amélioré votre taux de conversion ! Triplé votre Quality Score et explosé vos objectifs de positionnement SEO !

12/ Reporting : suivez et reportez vos KPIs  (n’oubliez pas de dissocier Desktop et Mobile). Je vous conseille pour ma part de créer un reporting automatisé avec Supermetrics, Spreadsheet...

Attention ! à savoir :

Selon votre stratégie d’optimisation SXO vous pouvez perdre en trafic sur votre site : vos données structurées vont enrichirent les résultats de recherche google et par conséquent réduire le nombre de clics vers votre site (Ex. : je souhaite connaitre les horaires d’ouverture, il n’y a plus besoin d’accéder au site, elles seront directement affichées dans les résultats google).
Julien DELOIT : Lead Expertise SXO - UX/CX Designer Expert