Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence ComCorp

ComCorp lance l’Index de Réputation©

4 novembre 2014

L’unique outil de mesure intégrale de la réputation des marques.

Dans le droit fil de son positionnement centré sur la réputation des entreprises, ComCorp lance l’Index de Réputation©, l’unique outil de mesure de la réputation qui consolide l’ensemble des éléments la construisant, depuis les médias qui influencent l’opinion jusqu’au sondage de notoriété des cibles pertinentes pour les marques étudiées en passant par la résonnance médiatique du web.

L’Index de Réputation© représente une innovation majeure car il permet aux entreprises, marques, produits ou personnalités devisualiser pour la première foisleur réputation online et offline consolidée.

Pour illustrer cette nouvelle offre, ComCorp a choisi de mesurer la réputation des 20 entreprises les plus présentes dans la presse française au 1er trimestre 2014. En tête, Peugeot qui décroche la meilleure position, tandis que Sanofi obtient la plus mauvaise.

L’Index de Réputation© est un outil basé sur deux composantes : la notoriété et l’opinion.

La notoriété est une donnée quantitative qui indique le nombre d’individus exposés à une marque (donnée exprimée en millions de contacts). La notoriété est la consolidation de trois éléments : l’exposition médiatique, la visibilité sur le web et un sondage de notoriété assistée.

L’opinion est une donnée qualitative allant de « très négative » à « très positive ». L’opinion est mesurée en attribuant une tonalité à chacune des retombées dans la presse et sur le web et complétée par un sondage d’opinion.

Premier constat, les turbulences rencontrées au 1er trimestre 2014 par Peugeot n’ont pas entaché sa réputation. La recomposition forcée du capital, la fermeture du site d’Aulnay ou la retraite chapeau de Philippe Varin ont conféré à Peugeot une forte visibilité durant la période. Malgré cela, Peugeot  jouit d’une opinion deux fois plus positive que celle de son concurrent Renault. Avec une forte notoriété et une opinion positive, Peugeot décroche le meilleur Index de Réputation© sur la période.

Google et Facebook, qui sont un modèle de grandeur et d’efficacité économique pour beaucoup d’entreprises, n’obtiennent qu’une opinion neutre. Ils sont distancés, sur ce point, par la plupart des entreprises françaises étudiées.

Airbus, qui a annoncé début 2014 une année 2013 exceptionnelle et de nombreuses commandes, occupe une place extrêmement enviable et bénéficie de la meilleure opinion parmi les 20 entreprises étudiées. Son concurrent Boeing, malgré une notoriété similaire, pâtit d’une opinion diamétralement opposée. Boeing se positionne avec Veolia et Sanofi dans la zone du trio des entreprises avec la plus mauvaise réputation.

A noter, la SNCF qui occupe une position difficile, avec une forte notoriété liée à une mauvaise opinion.

« Ces premières conclusions démontrent la pertinence de notre méthodologie scientifique qui combine les différents éléments qui construisent et surtout impactent la réputation des entreprises. » déclare Charles de La Rochefoucauld, Président de ComCorp.

« La notoriété, construite notamment avec des investissements publicitaires et qui demeure indispensable, ne suffit plus pour garantir ou protéger la réputation. C’est bien dorénavant de sa combinaison avec l’opinion, dans une démarche ouverte de co-construction, que l’entreprise va pouvoir être en mesure de la maîtriser. »

« Mais encore faut-il disposer des outils de mesure pertinents pour identifier les événements susceptibles de l’affecter et prendre les décisions adaptées dans le délai de mise en œuvre le plus court possible. C’est dans cette perspective que nous avons construit cet outil innovant qui prend en compte tous les éléments contribuant à la réputation des entreprises dans leur contexte de marché et de concurrence spécifique. »

Cet outil permet notamment de visualiser la position d’une entreprise au sein de son univers concurrentiel à un instant T et au cours du temps. Cette approche donne la possibilité aux entreprises de tirer toutes les conclusions pertinentes pour le développement de leurs activités.

« Dans la mesure où les médias sont en avance sur l’opinion, l’Index de Réputation© permet  d’anticiper les tendances qui risquent de l’affecter et de préparer les plans d’action adaptés avec une réactivité accrue », conclut Charles de La Rochefoucauld.

La seconde édition de l’Index de Réputation© aura lieu à l’automne prochain.
Contact presse
Sabrina Russo
[email protected]
Tél. : 01 58 18 32 48