Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence BEING

BEING et la Fondation Asta Philpot réaffirment le droit à la différence en musique

28 avril 2014

Et si vous dépassiez vos préjugés sur les gens ? Tel est le message du nouveau film publicitaire imaginé par BEING pour la Fondation Asta Philpot, qui entend réaffirmer en chanson le droit à la différence et interroge notre regard sur les autres.

Née au moment de leur collaboration pour le film de Come4.org « The Lover », qui s’est depuis distingué dans de nombreux festivals (Cannes, Eurobest, Club des DA, Cristal Festival…), cette campagne réunit à nouveau l’agence BEING et l’activiste Asta Philpot, dont le combat pour une sexualité pour tous, handicapés ou non, a été rendu célèbre par la BBC.

Ainsi, le film « Beyond appearances – The diversity song », imaginé par BEING pour la Fondation Asta Philpot, interroge en chanson nos préjugés et notre regard sur les gens et leurs différences, de manière légère et provocante, afin de promouvoir le message de tolérance de la Fondation Asta Philpot (http://www.astaphilpotfoundation.org.uk/)

Conçu comme une série de portraits, ce film dénonce avec aplomb les 1ères impressions superficielles et les apparences trompeuses – puisque, comme chacun sait, l’habit de fait pas forcément le moine.

Tous les figurants du film ont été choisis par BEING pour leurs différences, qu’ils affichent et revendiquent avec fierté, pour porter le message positif de diversité et d’acceptation de soi de la Fondation.

Alors, comme le dit la chanson composée pour l’occasion, « si vous pensez que je suis différent juste à cause de la couleur de ma peau », ou que je suis trop âgé pour faire la fête, tant pis pour vous – ou plus exactement, allez vous faire foutre (you can kiss my ass) !

Au cœur du film, la chanson « Kiss my ass », dont la mélodie jazzy a été composée spécialement par le chanteur néerlandais Ben Von Looy du groupe Das Pop, s’inspire des grands standards américains, Avec son air chaleureux et entêtant, elle aussi déjoue tous les pronostics puisque cette voix n’est pas celle d’un membre du Rat Pack, mais bien celle d’Asta Philpot, que l’on n’imaginait pas spontanément dans la peau d’un crooner.

Pour cette campagne, l’agence BEING a fait appel au jeune réalisateur Pierre Edelmann, dont le sens de la photographie et le grain poétique magnifient les différences des protagonistes du film.