Plutôt que de citer sa marque, McDonald’s redirige le trafic de son spot TV vers Google

Par Claire D. le 19/04/2017

Le pouvoir de la suggestion. Et du search.

L’actrice Mindy Kaling devient l’égérie de ces deux nouveaux spots pensés par l’agence américaine We Are Unlimited. Mais quelle marque ces publicités promeuvent-elles ? Si le code couleur ne vous met pas déjà la puce à l’oreille, la star dissémine quelques indices. Par exemple en vous invitant à chercher sur Google « Cet endroit où le Coca-Cola est si bon ».

Les résultats du moteur de recherche renvoient irrémédiablement vers McDonald’s. À la manière de Burger King, qui créait la stupeur la semaine passée en « hackant » le système de commande vocale Google Home, le géant du fast-food vante les mérites de sa marque grâce au mécanisme du search. Mais cette fois, la démarche requiert la participation directe du spectateur. Quitte à l’inviter à se rendre sur Google en faisant l’économie de la subtilité. La campagne pose la question de l’attribution dans la publicité : doit-on nécessairement mentionner la marque pour en faire la promotion ? En France, le succès du spot TV « L’amour » d’Intermarché suscitait déjà l’étonnement, face à un film de 3 minutes invisibilisant presque son annonceur.

Crédits

  • Agence :
  • Annonceur : McDonald’s
  • Pays : États-Unis
  • Publication/diffusion : Avril 2017

News Scan Book

Deux nouveaux budgets pour Maniacom
Max, le fan n°1 de la RATP

1

2

3

4

5

Précédent Suivant