observatoire-epub-top

Avec 7% de croissance, la publicité digitale dépasse la TV en France

Par Claire D. il y a 2 mois

À l'occasion du 17ème anniversaire de l'Observatoire de l'e-pub, le SRI, l'UDECAM et PwC révèlent les résultats annuels de la publicité digitale.

Les chiffres avancés par l’étude dénotent d’un réel développement de l’e-pub : on estime son marché à 3,453M€ de chiffres d’affaires net sur 2016, soit une progression de 7% par rapport à 2015 ! Découvrez dans quelle mesure chaque support et chaque levier participe à cette croissance notable.

Un marché en croissance sur tous les leviers

La publicité en ligne se nourrit de la digitalisation progressive des autres médias, dépassant désormais la télévision en termes d’investissement (29,6% des investissement contre 28,1% pour la TV). Ce chiffre comprend toutes les formes de publicité digitale, aussi bien le search (55% du marché, en augmentation de 4,3%) que le display (avec une augmentation culminant à 14,5% sur le marché global, pour une part totale de 35%).

digitaldevanttv

francevsworld

Le social en tête de proue du développement

Cette croissance de 14,5% du display est due à un seul et même facteur : la montée du social media. Les réseaux sociaux représentent à présent 38% du display, pour une valeur de 453M€, ce qui équivaut à une croissance de pas moins de 62% par rapport à 2015. Sébastien Leroyer, directeur chez PwC, commente ces chiffres : « Le poids des médias sociaux atteint un niveau encore jamais vu. En effet, ces derniers contribuent fortement à chacun des leviers clés de croissance du display – la vidéo, le mobile, le programmatique – et portent largement l’accélération du marché ».

reseauxsociaux

Au sein même du display, les formats observent une croissance variée. Si le display dit classique, comme les bannières, se trouve en difficulté (malgré qu’il accapare encore 54% des formats du marché), la vidéo et le programmatique explosent (avec des croissances respectives de 35% et 51% par rapport à 2015). Sur le segment vidéo notamment, l’outstream manifeste une croissance forte, à +115%.

programmatiquemajoritaire

L’avènement de la pub mobile ?

Lors de notre interview chez userADgents, Renaud Ménérat conseillait aux marques de s’intéresser pleinement au mobile le plus rapidement possible, puisque « le monde est officiellement devenu mobile-first fin 2016 ». Un diagnostic qui entre en résonance avec les chiffres pourvus par l’étude de l’Observatoire de l’e-pub, selon laquelle les investissements mobiles se rapprochent enfin de ceux du desktop. En effet, 41% des dépenses digitales sont à présent allouées au mobile (search + display). Le montant des investissements mobiles atteint les 1264M€, pour une croissance de 72% par rapport à 2015. Plus des trois quarts de ces investissements sont réservés au social, « nativement mobile ».

croissancemobile

Pour conclure, ces progressions généralisées à de nombreux leviers ont su en 2016 faire du digital le 1er media investi en France. Une première pour le secteur. Jean-Luc Chetrit, président de l’UDECAM, offre quelques conseils pour poursuivre cette croissance, et appelle à une diversification des supports : « Pour que cette croissance se poursuive en ligne avec le développement des usages, le marché doit accélérer sa transformation en apportant plus de transparence dans la mesure d’audiences certifiée. Nous devons aussi veiller à ce que la valeur soit partagée entre plateformes et éditeurs de contenus ».

Pour en savoir plus, téléchargez la présentation de l’Observatoire de l’e-pub.

Commentaires

Publicité

Publicité

News agences

Un contrôle de routine contre le cancer

Un contrôle de routine contre le cancer

Agence : Havas Paris

Réalisation

Phyto-Touche de Sisley

Phyto-Touche de Sisley

Agence : Les Poupées Russes

Réalisation

Les hipsters bretons

Les hipsters bretons

Agence : Notchup DDB

Réalisation

Laissez les enfants tomber

Laissez les enfants tomber

Agence : Les Gaulois

Réalisation