flavio-eiji-ensiki-napoleon-top

UX designer : c’est quoi son job ?

Emploi Par Aude M. il y a 6 mois

Avec notre rubrique ''C'est quoi son job ?'', focus sur les métiers qui feront la com de demain.

Pour cette 2e interview, intéressons-nous à un métier pour lequel la demande a explosé en agence et chez les annonceurs : UX designer. Pour enfin savoir ce qui se cache derrière cet intitulé qui n’existait pas il y a quelques années, nous avons interrogé Flavio Eiji Ensiki, head of experience design + innovation chez . Il nous dit tout sur les missions, le parcours et les perspectives d’un UX designer.

 

Qu’est-ce qu’un UX designer ?

Flavio Eiji Ensiki : J’ai l’impression que les UX designers sont souvent cantonnés à la réflexion autour de l’interaction entre des utilisateurs et une interface digitale. Si j’essaie d’expliquer le terme tel que je l’entends, on peut dire que dans “user experience designer”, il y a la notion d’expérience qui est très importante. Les expériences peuvent se vivre à travers une interface digitale oui, mais aussi via un service, un objet, un lieu physique, un échange avec une personne, et même à travers tous ces canaux en même temps. Ensuite le terme “user” veut dire utilisateur, donc une personne qui se sert de quelque chose. C’est un mot trompeur car nous pouvons également travailler pour des clients, prospects ou juste des gens qui vivent une expérience ! Le mot “user” dans notre métier, peut représenter beaucoup de profils et de comportement humains. Enfin, le design ne définit pas juste la forme des choses, c’est aussi la manière dont elles fonctionnent, dont elles sont vécues, perçues et comprises. De ce fait, pour moi un UX designer doit avoir la capacité de réfléchir et de créer des solutions pertinentes pour faire les meilleures expériences qui soient, quelque soit le sujet en l’humain au coeur de sa réflexion. Chose importante, l’UX designer est une personne qui ne va jamais travailler seule. Elle va toujours échanger avec les autres corps de métier pour se nourrir de leurs idées afin d’enrichir son travail.

 

Comment devient-on UX designer ?

FEE : Comme le dit Anton Ego dans Ratatouille “tout le monde ne peut pas devenir un grand artiste, mais un grand artiste peut surgir n’importe où.” Je pense qu’il est nécessaire d’être curieux et empathique car nous travaillons avec et pour des gens. Il ne faut pas avoir peur de confronter notre travail à la vision des autres, d’écouter les retours et les critiques mais aussi de les challenger. Être pro-actif, oser est un plus car le métier évolue rapidement.

 

Sur quels types de projets intervient un UX designer ? Et à quel moment ?

FEE : comme dit précédemment, le champ d’intervention des UX designers est très large :
– Repenser des bornes digitales pour commander à manger
– Améliorer des parcours en magasin
– Apprendre à une entreprise à travailler avec une réflexion centrée utilisateur
– Refondre un site e-commerce de vêtement
– Travailler l’interface d’une smartwatch
– Repenser le masque de plongée traditionnel
– Etc.

Le travail de l’ UX designer se fait tout au long d’un projet. D’abord en comprenant la demande client et parfois en la reformulant afin qu’elle corresponde davantage à une solution pertinente. Ensuite, on va étudier le comportement des gens afin de s’imprégner de leurs besoins, leurs difficultés, leurs envies, leurs cultures, leurs freins etc. Il est important de préciser qu’un UX designer doit être présent lors des phases de création graphique et de création technique. Afin de garantir une expérience et une réflexion cohérente ! Enfin, lorsque le projet est lancé, l’équipe projet (dont l’UX designer fait partie) va devoir suivre et conseiller le client afin d’améliorer la solution délivrée. L’un des rôles de l’UX designer est d’évangéliser cette réflexion aux personnes qui n’en ont pas connaissance. Il faut pouvoir expliquer aux clients ou aux collaborateurs l’importance de l’UX dans leur manière d’aborder des projets même lorsqu’ils ne font pas appel à nous.

 

Un conseil pour devenir un bon UX designer ?

FEE : Déjà, il faut s’intéresser aux gens et avoir envie d’améliorer un peu leur quotidien. Ensuite il faut choisir des entreprises (agences ou annonceurs) chez qui cette démarche UX est présente, où des personnes avec cette réflexion pourront vous apprendre et avec qui vous pourrez échanger. C’est important car il est difficile de se former seul. Encore une fois, ce n’est pas un métier solitaire à mon sens. Je pense qu’il faut savoir rester humble et savoir se remettre en question. Il est impossible de tout savoir sur tout. Soyez à l’écoute, osez proposer des idées, lisez des livres sur le design d’expérience, sur le design thinking, sur l’innovation, etc. Sachez observer le monde qui vous entoure au-delà du digital. Nourrissez-vous de toutes les formes de cultures.

 

Vers quoi ce poste peut-il évoluer ?

FEE : L’UX design est déjà un métier tellement large que l’évolution n’est pas à voir en matière de grade mais plutôt de vision. L’UX de demain ne doit plus être vu comme le métier de certaines personnes mais davantage comme une façon de penser partagée par tous.

 

Vous êtes désormais convaincus que vous devez recruter un UX designer pour votre agence ou entreprise ?

Publiez dès maintenant une offre sur la Réclame Emploi !

 

Publicité

Commentaires

Publicité

Publicité

Vous allez aimer

News agences

INTERSPORT défie Vivaldi

INTERSPORT défie Vivaldi

Agence : Les Gaulois

Réalisation

Les yachts Prestige

Les yachts Prestige

Agence : Les Poupées Russes

Réalisation

Vivescia, le digital global native

Vivescia, le digital global native

Agence : belazar

Communiqué