outlook16-top

Quelles seront les tendances publicitaires de 2016 à 2020 ?

Innovation Par Mégane G. il y a 6 mois

Chaque année, le laboratoire de recherche technologique et créative d'IPG Mediabrands dévoile son étude prospective sur le marché publicitaire.

IPG Media Lab livre les tendances qui marqueront 2016, celles qui transformeront le marché publicitaire dans les prochaines années et comment les marques doivent les intégrer dans leurs stratégies média dans son étude Outlook 2016.

Les 4 tendances de 2016

Les interface conversationnelles : les objets connectés tendent de plus en plus vers des interactions humaines en utilisant notre langage, voix ou texte. Ces interfaces conversationnelles sont vouées à remplacer les dispositifs « muets ». Algorithme ou humain, toutes les marques devront donc développer leur propre voix.
 

La télévision applicative : à l’âge d’or de la vidéo, le spectateur zappe de support TV en support en ligne pour trouver le meilleur contenu. Dans cet écosystème, la télévision applicative permet aux annonceurs d’acheter une audience plutôt qu’un programme, avec des ciblages et mesures identiques au digital. L’avenir pour les marques réside dans leur capacité à développer leurs propres chaînes.
 

Le retail illimité : l’écosystème mobile a complètement transformé l’expérience d’achat, qu’il s’agisse d’e-commerce ou de magasins physiques. Le retail illimité consiste à connecter les préférences, les données consommateurs aux offres commerciales des marques en continu, au-delà du seul acte d’achat.
 

Le blocage de publicité : avec la profusion des adblockers, annoncer en ligne va devenir de plus en plus difficile pour les marques. À elles de miser sur d’autres alternatives moins intrusives, comme le placement de produit, le parrainage de contenu ou le retargeting.

Les 4 perspectives de 2020

La réalité virtuelle et augmentée : alors que les offres de réalité virtuelle ne séduisent encore qu’un public restreint de gamers ou d’early adopters, IPG Media Lab prédit que le phénomène dépassera les seules opérations évènementielles d’ici quelques années pour atteindre 10% de pénétration sur le marché américain.

L’informatique omniprésente : dans un contexte d’explosion des supports informatiques, le chiffre des 100 milliards d’objets connectés, de la montre à l’abribus, ne paraît plus aussi absurde. Leur multiplication signe l’augmentation des opportunités pour les marques de mieux appréhender les comportements consommateurs et d’apporter une valeur ajoutée dans leurs stratégies.

La vidéo automobile : entre le perfectionnement des voitures sans chauffeurs et la démocratisation des services de voiture avec chauffeur type Uber, la consommation multimédia en voiture devrait croître, passant de l’écoute audio à la consommation de vidéos, d’applications sociales ou de jeux. Aux marques d’occuper ce moment autre que par un maquillage de dernière minute.

Les espaces urbains connectés : en 2050, plus de 70% de la population vivra en ville. Dans ce contexte, les objets connectés devraient sortir du domicile pour investir les rues, ce qui nécessitera une collaboration poussée entre entreprises et institutions publiques pour investir ce nouvel espace de communication.

Les 5 conseils pour 2016

« Rendre la voix de votre marque plus mûre » : grâce à l’utilisation de nouvelles interfaces basées sur le texte et la voix, mais aussi des médias sociaux, les marques pourront se présenter de manière plus humaine et gagner en authenticité dans leur approche.

« Atteindre les consommateurs peu importe l’endroit d’où ils regardent la télévision » : pour tirer parti du zapping permanent entre TV et plateformes en ligne, le sponsoring ou le partenariat avec des stars émergentes est la clé.

« Chaque point de contact physique devrait également être digital » : à terme, les consommateurs devront pouvoir effectuer leurs achats de jour comme de nuit, quelque soit le lieu. Aux marques d’améliorer l’expérience en off et online en profitant de l’ensemble des points de contact.

« Faites en sorte qu’on ne puisse pas éviter vos publicités » : pour contrer l’utilisation massive des bloqueurs de publicité, la publicité native ou le placement de produit s’avèrent être les alternatives les plus tactiques.

« Ne soyez pas allergique à la nouveauté » : il vaut mieux faire des erreurs maintenant via des essais limités sur les nouvelles plateformes et interfaces, afin de ne pas les reproduire une fois ces médias prendront de l’ampleur.

Publicité

Commentaires

Publicité

Publicité

News agences

Nespresso : Iconic everywhere

Nespresso : Iconic everywhere

Agence : MullenLowe Paris

Réalisation

Klepierre : un drive to store réussi

Klepierre : un drive to store réussi

Agence : iProspect

Réalisation

Europe 1 : mieux capter son époque

Europe 1 : mieux capter son époque

Agence : HEREZIE Group

Réalisation

Agences