Advertisement

Étude 2016 de l’usage du smartphone en France

Par Anna L. le 22/07/2016 - Agence : Intuiti

Dis-moi comment tu tiens ton smartphone, je te dirais qui tu es.

Smartphone Street Observer est la troisième édition d’une étude déjà menée en 2014 et en 2015 par le laboratoire Personae User Lab d'. Contrairement aux opus précédents, l’édition 2016 intègre l’usage du smartphone dans les points et lieux de vente et apporte donc une dimension plus commerciale. Cette enquête cherche à élaborer des profils et des typologies, mais s’intéresse aussi à la réalité des usages.

Méthodologie

Pour obtenir les résultats les plus complet possibles, l’enquête s’est déroulée sur 25 jours, dans 5 lieux différents (la rue, les parcs, les magasins Fnac et Eram, la gare, le bus) et sur 7 créneaux horaires. Dans la perspective de mêler le qualitatif au quantitatif, cette étude entrecroise les données des nombreuses observations et interviews récoltées.

Le profil des utilisateurs

Tout comme en 2015, une majorité des utilisateurs sont droitiers, de sexe féminin et se situent entre 15 et 24 ans. L’étude montre qu’en 2016, l’utilisation du smartphone dans la rue est dégressive avec l’âge.

La typologie des smartphones

De la même manière que l’année précédente, Apple et Samsung restent en tête représentant respectivement 36% et 34% des smartphones de l’échantillon analysé. Nous notons cependant une hausse de Samsung (+ 4 points) aux dépens de Sony principalement (- 3 points).

En 2014, lors de l’enquête de terrain, 60% des personnes interrogées possédaient un smartphone entre 3,5 et 4 pouces. L’année suivante en 2015, ce pourcentage a été divisé par 2, au profit des plus de 4 pouces. Cette année, ce renversement se confirme : les écrans supérieurs à 4 pouces représentent désormais 64 %.

Les usages

Il y a 5 façons de tenir un smartphone. Ces usages peuvent dépendre de l’âge de l’utilisateur, mais aussi du lieu dans lequel il se trouve et de l’action qu’il est en train de réaliser.

samrtphone1

En effet, plus de la moitié des personnes en mode B, étaient en fait en train de rédiger un sms ou un e-mail à ce moment-là. La position D en revanche, est la position la plus utilisée pour les recherches et les consultations de contenus web (62 %)

smartphone2

smartphone3

Dans la rue et les magasins, ce sont les modes A et B qui sont les plus employés. De plus l’étude constate que 43 % des personnes interrogées en magasin, effectuaient une action sur leur smartphone en lien avec le magasin ou leur achat. En revanche l’étude n’approfondit pas les actions effectuées en magasin (demande de conseil à un ami, renseignement sur le produit, réduction sur internet…)

L’échantillon

smartphone4

smartphone5

smartphone6

Synthèse de l’étude

À noter qu’une version plus longue de l’étude sera disponible à la rentrée.

Crédits

  • Agence :
  • Étude : Smartphone Street Observer
  • Pays : France
  • Publication/diffusion : Juillet 2016