Advertisement

Avec Gravity, les médias français partagent leurs datas pour concurrencer les GAFA

Par Céline M. le 05/07/2017

On est pas venu ici pour subir, ok ?

Google et Facebook bénéficient d’un énorme avantage concurrentiel en termes de reconnaissance du parcours client grâce à leurs “walled gardens” qui emmagasinent le maximum de datas sans les partager avec le reste de l’écosystème. Comme l’évoquait Stéphane Bodier de l’ACPM, les médias français ont tout intérêt à mutualiser leurs datas pour peser face aux géants américains. C’est aujourd’hui ce que tentent avec le projet Gravity des groupes tels que M6, Lagardère Active, Amaury, Condé Nast, Prisma, SFR, Les Échos, ou encore Solocal et Fnac Darty. Cette plateforme innovante gérée par le spécialiste de la data Mediarithmics partagera les datas de façon sécurisé de ces acteurs hexagonaux. Cette coalition va permettre aux annonceurs et agences de bénéficier d’une large gamme de données riches et diversifiées (intérêts, achats, moments de vie, données sociodémographiques ou données socioprofessionnelles) pour diffuser au mieux leurs campagnes digitales.

Ce projet fédérateur sortira en version beta dès le mois de septembre, pour une “release” dès novembre. Cela va permettre de renforcer les positions des groupes français sur le marché de la publicité en ligne, où Facebook et Google s’accaparent la quasi totalité de la croissance. « Il faut créer un Airbus de la data à côté des GAFA » comme le précise Raphaël de Andréis, PDG de Havas Group Media. Ensemble, les 20 groupes français atteindront 44% de l’audience quotidienne française, plus de 10 milliards de données traitées chaque mois et près de 100 marques médias réunies.

mediafranc%cc%a7ais-gravity

News Scan Book

L’histoire du logo Paris 2024
The Race d’EDF

1

2

3

4

5

Précédent Suivant