Diversité ethnique : pourquoi et comment les agences doivent progresser

Par Xuoan D. le 18/04/2017 - Agence : FF GROUP

''La communication est une industrie blanche et masculine. Elle n'est pas le reflet de ce qu’est la société aujourd’hui.''

Farid Mokart, group founder, chairman et CEO de Fred & Farid, est récemment monté au créneau : « aucune personne, homme ou femme, noire, arabe ou asiatique n’occupe un poste de dirigeant d’agence ou un poste à haute responsabilité managériale » dans les groupes d’agences de communication. Les seules exceptions seraient liées à des entrepreneurs indépendants qui ont créé leur agence et leur emploi.

Ironiquement, les agences ont pour mission de décoder les tendances et la diversité des besoins au sein des populations. Comment peuvent-elles y parvenir avec des équipes homogènes d’un point de vue socio-démographique ?

Le constat a de quoi interroger. Ce manque de diversité est-il dû à un recrutement biaisé ? À un manque d’étudiants aux origines variées dans les écoles de communication ? À un sujet inexistant dans les différentes associations de la profession ? Un peu de tout cela à la fois selon Farid Mokart, qui en exposant le problème, contribue à sa probable et future résolution.

News Scan Book

Deux nouveaux budgets pour Maniacom
Max, le fan n°1 de la RATP

1

2

3

4

5

Précédent Suivant