womennotobjects-top

#WomenNotObjects s’attaque à la représentation de la femme dans la pub

Viral Par Mégane G. il y a 7 mois

Le sexe fait (malheureusement) toujours vendre, surtout quand il s'agit de femmes.

En cherchant « objectification of women » sur Google, vous avez de fortes chances de tomber sur des publicités d’annonceurs comme Burger King, Tom Ford ou encore Post-It. C’est le terrible constat fait par Madonna Badger, co-fondatrice de l’agence new-yorkaise Badger & Winters. Après avoir perdu ses filles dans un incendie, cette dernière a décidé de donner un sens à son travail en luttant contre l’image de la femme répandue dans de trop nombreuses campagnes : le collectif Women Not Objects est né. Une façon pour elle de rendre hommage à ses enfants disparues en démontrant les conséquences désastreuses sur l’estime de soi que peut avoir le sexisme ordinaire. La question qui fâche ne tarde pas : et si cette femme réduite à sa sexualité, à un corps ou à un fantasme dans la publicité, c’était votre mère, votre soeur ou votre collègue ?

#WomenNotObjects prouve que le combat pour améliorer la condition de la femme est loin d’être terminé. Avec cette campagne, Badger & Winters met en avant l’alternative du femvertising : une communication responsable et engagée dans le féminisme. D’autant que Madonna Badger est une « repentie » : on lui doit entre autres la campagne Calvin Klein dans les années 90 mettant en scène Kate Moss et Mark Wahlberg.

Publicité

Crédits

Commentaires

Publicité

Publicité

Agences